plateforme
www.plateforme.tk
73 rue des Haies - 75020 Paris


Novembre 2012


Exposition collective France-Chine - Norevover //

Mois de la photo off 2012

Hugo Arcier / Jean-Pierre Attal / Liu Bolin / Li Yu+Liu Bo /
Dominique Clerc / Vincent Debanne / Mihaï Grecu
/ Chen Jiagang /
Zhu Ming / François Ronsiaux / Li Wei / Nicolas Wilmouth / Miao Xiaochun //

16 novembre - 2 décembre 2012 //
Vernissage le 16 novembre de 18h à 22h
//

Frédéric Nogray

 


 

Norev-Over propose par l’exposition d’artistes européens et chinois d’interroger les nouvelles perceptions du réel en rapport aux transformations des techniques de représentations.
La technologie 3D, le montage numérique ou la mise en scène du réel en relation avec ces évolutions technologiques nous amènent à concevoir une réalité nouvelle.
L’exposition vise à retourner du côté des usages des outils de reproduction du réel et à voir comment se négocie une transformation de la représentation de l’être par l’usage des nouvelles technologies créant un monde virtuel empreint de réalité.
Norev-Over : Pas de rêve au delà du réel, mais une réalité psychologique ou fantasmatique rendue sensible par confusion de réalité et de virtualité.
Le projet fait appel à participation de commissaires, de lieux d’expositions ou de manifestations culturelles pour accueillir, promouvoir et concevoir artistiquement cette exposition.

 

Plus d'infos //

 

   

Hugo Arcier
Projet vidéo

   

   


Après une formation en infographie 3D, Hugo Arcier se consacre aux effets spéciaux de longs métrages et travaille sur de nombreux projets, pour des réalisateurs prestigieux, comme Roman Polanski, Alain Resnais, Jean-Pierre Jeunet, ou encore François Ozon.
Parallèlement à ces travaux, il développe des œuvres plastiques et réflectives qui décortiquent méticuleusement les spécificités de ce nouveau média, la 3D. son travail a été présenté dans de nombreux festivals (Videoformes, Némo, Darklight, Bitfilms, etc.), galeries (Magda Danysz, Artcore, ADN, Celal, etc.), lieux d’art (Le Cube, Okayama Art Center, etc.) et foires d’art contemporain (Slick, Show off) à travers le monde.

 

    Jean-Pierre Attal
Projet photo

   
   


C’est en 2000 que Jean-Pierre Attal commence à travailler sur une représentation de la société urbaine. Il propose dans ses photographies un regard sur la place de l’individu dans la ville. Ces œuvres grand format nous proposent un arrêt sur image de la mégapole survoltée.
Il est représenté à Paris depuis 2007 par la Galerie Olivier Waltman et expose avec elle dans de nombreuses foires d’art contemporain internationales : Art Paris, London Art Fair, Art London, Art Miami, Art DC. Un livre est édité par Teymour Edition et la Galerie Olivier Waltman en 2008 : «chroniques urbaines».

 

    Liu Bolin
Projet photo


   
   


Now you see him, now you don’t.
The work of Liu Bolin has been all over the media in recent times as the Chinese artist has had him- self painted “invisible” in many different city set- tings, coming him the title of “the invisible man”.
This master of illusion has captivated audiences all over the world but although his “Camouflage” works are entertaining, they have a much more serious message about the loss of individuality in modern society.
Some of his works also have a political element, but his intention is a positive one, and his aim is to promote a social consciousness.

 

    Li Yu+Liu Bo
Projet photo

   
   

 

Li Yu and Liu Bo are two Wuhan-based photographers who take stories from the local newspapers and re-stage them to create some incredible photos.
Inspired by old black and white photos taken from crime scenes in 1930s New York, the artists became interested in recreating some of the scenes, but lacking the props and clothing from the era, decided to turn to more local sources.
Using various headlines from their local newspapers, the Chutian Metropolis Daily and the Chutian Golden Paper, the artists re-imagine the stories in their head, recreating an often surreal reality that formerly only existed in print.

    Dominique Clerc
Projet photo

   
   

 

Le monde ne cesse d’accélérer, pourtant notre perception des choses répond à des modèles ancestraux et n’échappe pas à l’irrationalité.
C’est cette dimension émotionnelle qui intéresse Dominique Clerc.
Son travail se situe donc sur le terrain de la subjectivité. Comment dire par exemple des choses aussi simples que l’amour, l’errance, le désespoir... autrement que par des mots ? Chaque série se veut un début de réponse.
Sur la forme il mêle toujours le vrai et le faux, le virtuel se superpose à la réalité laissant une place au doute, une ambiguïté propice au questionnement.
Au fond peu importe la technique ou la technologie, en dépit des apparences chaque image témoigne d’une photographie tournée vers l’intériorité.

    Vincent Debanne
Projet photo

   
   

 

Vincent Debanne est photographe. Né en 1972, à Saint-Amand Montrond (Cher), il vit et travaille à Paris depuis 2004.
Le processus d’élaboration de ses images est long puisqu’il s’agit toujours d’une recréation photographique et d’une scénarisation par montage, par accumulation, méthode à la fois empirique et exagérative, aspirant à la transcription la plus fidèle à l’expérience éprouvée des lieux et des faits sociétaux observés.
L’imaginaire, par le biais de la scénarisation, déploie dans ses photographies sa capacité prospective et révélatrice. Il vient donc conforter l’expérience, et parfaire la captation photographique qui est, pour l'artiste lui-même, toujours incomplète, en deça de l’expérience, de l’observation, du ressenti.

    Mihaï Grecu
Projet vidéo

   
   

 

Plasticien et réalisateur de nationalité roumaine et hongroise; diplômé de l’ESAD Strasbourg et du Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains, il vit et travaille à Paris.
Oscillant entre art vidéo, cinéma et animation 3D, son imagerie singulière met en oeuvre, dans une atmosphère déshumanisée, des visions oniriques traversées par des objets parasitaires, architectures modifiées et personnages-symboles.
Son travail est montré dans de nombreux festivals de film (Locarno, Rotterdam, Festival du Nouveau Cinéma à Montréal, videoformes) et expositions (“Dans la nuit, des images” au Grand Palais, “Labyrinth of my mind” au Cube, “Studio” à la Galerie Les filles du Calvaire, etc).

    Chen Jiagang
Projet photo

   
   

 

Model homes are the special flourishes that Chinese real estate developers create to increase home sales. They are always luxuriantly decorated, alluding to a more elegant, comfortable and high-end lifestyle. These model homes, in both Chinese and western styles, are elegant and eye-catching, a distillation of the Chinese dreams of wealth in the midst of economic transformation, and a symbol of status for this success-obsessed society.
Chen Jiagang uses these model homes as backdrops, laying out scenes to create fabricated narrative photographs that almost look like TV drama stills. He shoots as he directs, writing the story and designing the plots as he shoots.

    Zhu Ming
Projet photo

   
   

 

In more active performances Zhu Ming’s body, again sealed in a large plastic bubble, seemingly floats atop sidewalks or wanders through the crevices of canyons, with the wind deciding his path. At times water is part of the performance and Zhu Ming’s bubble bobs in harbors and on oceans, with the currents determining his direction.
Although the settings for these large bubble performances vary, for Zhu Ming they all represent his sense of social and psychological isolation amid the upheaval of an ever-changing China. Zhu Ming’s personal and poignant ‘ bubble art’ reminds us all, that, at times, illusion and reality do coexist, isolation can indeed be found amid chaos, and that all of life is in constant state of transition.

    François Ronsiaux
Projet photo

   
   

 

Photographe plasticien, président du collectif d’artistes L’entreprise, et co-fondateur de l’espace d’art Plateforme (Paris).
François Ronsiaux fait partie de ces artistes à la création protéiforme, exerçant son art sur des thématiques telles que l’ingéniering de la propa- gande, les idéologies modernes ou les évolutions environnementales ; il se construit aux grés de ses expériences un puzzle ou se mêlent le hasard et sa propre recherche spirituelle sur son rapport avec le monde.
Utilisant les technologies et matériaux contem- porains, François Ronsiaux crée des installations, performances, projets visuels et sonores à la li- mite de l’équilibre et dans des allégories de réap- propriation des lois essentielles de la nature.

    Li Wei
Projet photo

   
   

 

Li Wei uses his own body to produce works that are both unsettling and provocative and, at times, comic in their deadpan delivery.
What he does not present is the traditional imagery of past party leaders and the pageantry of their political programs.
Instead, the social context of Li Wei’s work reflects his unease with China’s globalization and the constantly changing urban environment, coupled with the more personal concerns such as
love, family, happiness, and disappointment.
Most important vehicles available to contemporary artists.

    Nicolas Wilmouth
Projet photo

   
   

 

Le but poursuivi : piéger notre imagination.
D’une série à l’autre, d’une photo à l’autre, son univers se dévoile : inquiétant, dérangeant, corrosif et poétique. La dérision n’est jamais loin. Le fantastique transpire dans ces images, qui veut que le photographe soit un passeur d’un genre nouveau, susceptible de piéger dans sa camera obscura des rencontres et des correspondances incongrues. Avec une douce tristesse, Nicolas Wilmouth capture les vanités de notre époque.
Ses photographies nous obligent à rompre avec notre perception du réel habité ou contemplé. On regarde, on s’évade : Nicolas Wilmouth piège notre imagination. Objectif atteint.

V. Goutal mars 2009

    Miao Xiaochun
Projet vidéo

   
   

 

Miao Xiaochun is renowned for his photographs of contemporary China, vast cityscapes which record technological development, painting an alien view of his homeland and envisioning a new dynastic era.
In his latest body of work, The Last Judgement in Cyberspace, Miao Xiaochun appropriates Michelangelo’s Sistine Chapel fresco as territory for similar provocation.
In using digital process to create his subject ‘from scratch’, Miao’s photographs authenticate a virtual world rather than document reality. Similar to video game graphics and ‘screen shots’, Miao’s images involve the viewer by casting them as ‘avatars’ within the action.

 

 

2067TELECOM //

L'oeuvre 2067TELECOM de David Guez
est présente de façon pérenne à Plateforme /

 

 

 

2067TELECOM est un réseau de cabines/combinés téléphoniques installés dans des espaces publics (centres d'art, parcs, aéroports...) qui proposent de laisser des messages vocaux à une date donnée dans le futur, permettant de créer ainsi un dispositif d'échange spatio-temporel.

Plus d'infos //

   

facebook

Suivez l’actualité de Plateforme et les photos des évènements passés sur la Page Facebook de Plateforme en devenant amis.

   

 

friends / les amis de Plateforme / appel à soutiens /

DEVENEZ "AMI DE PLATEFORME" EN FAISANT UN DON ICI

"Devenez un Docteur Gachet qui a soutenu Van Gogh à la fin de sa vie. Devenez un Philippe IV qui a fait de Velásquez son égal, ou un Frédéric II de Bavière qui a soutenu un Wagner inconnu et critiqué. Devenez les époux Arensberg qui ont soutenu les facéties innovantes d'un Duchamp... rejoignez ces grands mécènes en soutenant Plateforme."

En devenant "Ami de Plateforme" vous contribuez à pérenniser un projet artistique indépendant et ambitieux, vous encouragez l'exigence de sa programmation et rendez possible la concrétisation de nouveaux projets d’artistes. Vous pouvez faire partie des "Amis de Plateforme" en faisant un (ou plusieurs) don(s) du montant de votre choix. Etre "Ami de Plateforme" c'est œuvrer, selon vos moyens (qu'ils soient minimes ou plus généreux), au soutien d'un lieu indépendant et autofinancé dédié à l'art contemporain dans ses formes les plus variées et actuelles.

   

 


 

 

             Paris Art

 

 

Plateforme - 73, rue des Haies, Paris, 75020, France
Tél. + 33 9 54 92 23 35
du mercredi au dimanche de 14h30 à 19h30

plateforme.tk

info@plateforme.tk / désinscription